« Enquête sociale rapide » : personnaliser la peine et emprisonner les plus pauvres

« Enquête sociale rapide » : personnaliser la peine et emprisonner les plus pauvres

Ces enquêtes ont pour objectif affiché de permettre aux juges de personnaliser la peine et, si possible, de réduire le nombre et la durée des placements en détention en fournissant des informations fiables au tribunal. Dans les faits, ça ne marche si bien. Ces enquêtes sont même à charge pour les prévenu⋅es les plus démuni⋅es, ceux qui n’ont ni logement, ni travail.

lire plus